crédit immobilier

Pour le mois de juin, les baromètres sont stables, à quelques exceptions près. Ainsi, des baisses ont été constatées en Île-de-France, sur toutes les périodes, à part pour 30 ans où la tendance demeure stable. Il en est de même pour la région Sud Ouest. Les deux régions les plus stables sont l'Ouest et le Nord. Les données des baromètres des taux fixes de crédits immobiliers sont issues du site d'un courtier en ligne spécialisé dans les crédits et assurances. Les taux affichés dans les barèmes en moyenne sont sans changement, ou presque avec toujours 1,41 % sur 15 ans, 1,63 % sur 20 ans et 1,83 % sur 25 ans. Les taux moyens trouvés au 04 juin 2018 sont ce qui suit : • 1,41% sur 15 ans • 1,63 % sur 20 ans • 1,83 % sur 25 ans

La tendance est à la décote

Effectivement, la tendance en matière de baromètre des taux de crédit immobilier dans les établissements bancaires est à la décote. Autrement dit, les taux obtenus dans les réseaux et par les conseillers sont généralement inférieurs de 0,15 %, à ce qui est affiché dans les baromètres. Sont spécialement concernés, les profils jeunes qui achètent leur bien immobilier pour la première fois si la volonté des banques et organismes de prêt de maintenir sur le marché ces profils, est réelle. Pour cela, elles sont à même de fournir beaucoup d’efforts. De toute évidence, cette catégorie d'emprunteurs bénéficie à la fois de baisses de barèmes et d'offres sur-mesure sans apport, assorties de durées longues (la durée de 25 ans est la plus courante).

Les taux directeurs sont également stables ou même à la baisse

Les taux directeurs sont toujours très bas, soit autour de 0,70 %. Aussi, les taux des crédits aux particuliers sont garantis, à minima, d'être stables dans les prochaines semaines. Quand même, une chose est certaine, les banques tentent de rattraper le retard accumulé sur les objectifs commerciaux au premier trimestre 2018 si bien qu'elles sont obligées de garder une politique de taux bas, pour garder une demande quelque peu ralentie.