Cette nouvelle année, s'annonce propice pour le marché de l'immobilier. En effet, selon les courtiers, les taux de crédit devraient rester bas, ce qui est une bonne nouvelle, disons le. De plus, les conditions pour emprunter resteront attractives, surtout tout au long du premier semestre, alors il faut en profiter.
Un projet favorable


Aujourd'hui, un crédit se négocie en moyenne de 1,4 % sur 15 ans, 1,6 % sur 20 ans et enfin, 1,8 % sur 25 ans. Les banques, quant à elles offrent de très bonnes conditions de refinancement, ce qui devrait en satisfaire plus d'un. Néanmoins, les agences devront être vigilantes car les renégociations de prêt sont moins courantes qu'avant.


Le secteur de l'immobilier va encore avoir le vent en poupe, c'est le moins que l'on puisse dire. Toujours selon les experts, une hausse des prix entre 1 et 2 % devrait avoir lieu dans certaines grandes villes. En effet, les prix seront en forte évolution. D'autres villes resteront stables. L'année dernière les prix ont chuté tout de même de 5 à 7 %.

De nombreuses possibilités


Beaucoup de possibilités vont pouvoir donner de la suite dans les idées des futurs acquéreurs. D'ailleurs, dans le neuf, les primo-accédants pourront toujours bénéficier du Prêt à Taux Zéro, plus communément appelé PTZ, dans des zones plus tendues, et sur une durée de 2 ans, pour les villes de 50 000 à 250 000 habitants.

Le cap sur l'investissement locatif

L'investissement locatif a encore de beaux jours devant lui grâce à la loi Pinel, reconduite pour 4 années. Paris et les environs, et d'autres villes pourront en profiter. Néanmoins, pour en bénéficier, il faudra investir dans un logement avec un permis de construire déposé avant le 31 Décembre 2014, et conclure l'opération avant la fin de cette année.
Cette loi possède bien des avantages pour les contribuables car ils pourront profiter d'une réduction d'impôt conséquente. Il faudra compter 21 % du prix du bien sur une durée locative de 12 ans, 18 % pour 9 ans, et 12 % pour 6 ans. Cet avantage fiscal n'est pas à négliger. De plus, en faisant cet achat locatif, vous pouvez emprunter pour investir.
Pour bénéficier de la réduction d'impôt, il ne faudra pas dépasser la limite d'investissement de 2 biens immobiliers par an. L'investissement devra être fixé à 300 000 € par an, et d'un plafond de 5 500 €/m². Le logement devra être acquis dans une zone éligible, et le plafond du loyer et celui des ressources du locataire devra être respecté. L'habitation devra respecter les normes de performance énergétique et thermique BBC 2005 ou RT 2012. Le plafonnement global des avantages fiscaux de 10 000 € par an, devra être honoré également.
Ce projet reste pratique pour se constituer un patrimoine immobilier, qu'il sera possible de léguer aux descendants. Ainsi, leur avenir sera également assuré. La loi Pinel (attention aux nombreux sites internet qui vous promettent monts et merveilles, de nombreuses arnaques existent en matière de defiscalisation, rapprochez vous d'un cabinet d'avocats experts avant toute signature de contrat !) offre l'avantage de pouvoir louer le logement à un membre de sa famille, ce qui n'était pas le cas avec la loi Duflot. Ainsi, les parents peuvent acquérir un bien, et le louer à leurs enfants. Cela reste un moyen d'apporter une aide aux proches dans le besoin, à condition que cette personne ne soit pas déclarée fiscalement dans le foyer.
En investissement dans ce projet, le propriétaire pourra profiter d'un revenu supplémentaire tous les mois, et à la fin de la période légale de location de l'habitation, il pourra disposer de son bien comme il veut. Soit il peut continuer la location, soit le revendre pour profiter de la plus-value. Il est également possible pour le propriétaire d'utiliser ce logement, comme résidence secondaire ou principale.
Avec cette réglementation, le gouvernement essaie de stimuler la construction de logements dans des endroits en forte demande locative, et encourage ce type d'investissement. De plus, l'objectif est d'offrir des logements locatifs aux personnes ayant des revenus moyens, qui ne peuvent pas accéder aux logements sociaux, mais qui n'arrivent pas à louer une habitation sur le marché.
Quoiqu'il en soit, en choisissant d'investir dans l'immobilier, votre bien sera rentabilisé, et vous offrira alors des avantages financiers tout au long de votre vie, mais aussi tout au long de la vie de vos proches.